Comment se préparer pour le défi ? Le défi : 27/30

Le défi c’est difficile, mais je n’ai jamais pensé que ça le serait autant !
Il est bien avant de se lancer mieux se préparer et prendre certaines précautions !
La prévision de certaines petits détails à l’avance, peut soulager énormément notre défi et nous permet de nous concentrer d’avantage sur notre tâche principale.

Si il est compliqué pour vous de comprendre ma prononciation, voici la transcription de cette vidéo :

Comment se préparer pour le défi ?

Le défi : 27/30

Bonjour, c’est Oxana du blog Info-bussines en ligne. Vous savez, j’ai fait une grande bêtise ! Au moment où j’ai lancé ce défi : faire une vidéo par jour pendant 30 jours, je savais que ce serait difficile, mais je n’ai jamais pensé que ça le serait autant. Je pense qu’avant de me lancer j’aurais dû peut-être mieux me préparer. Bien sûr que j’ai pris certaines précautions, dont je parlerai dans cette vidéo, mais je n’ai pas pris suffisamment en compte mes points faibles.

Alors, comment se préparer pour le défi ?

1. Réfléchir à l’avance et accueillir l’information

Quand nous nous lançons un défi, il est bien de réfléchir à l’avance à propos de quelles actions nous devons affronter quotidiennement, quelles difficultés nous pouvons rencontrer. Marquer tout sur un papier et voir tout ce que nous pouvons mettre en place préalablement au lancement. Souvent, c’est plein des petites tâches qui mangent énormément notre temps précieux. Pendant le défi, surtout s’il est compliqué pour nous, il est très important d’avoir la possibilité de nous concentrer sur notre tâche principale.

Par exemple, je n’ai pas pris en compte qu’il vaut mieux préparer des miniatures pour les vidéos afin d’éviter de faire ceci à la dernière minute avant de poster les vidéos. En effet, je n’étais même pas au courant qu’il faut des miniatures, pourtant je regarde souvent des vidéos sur YouTube.

Pour cette raison, il est bien également de rassembler toutes les informations nécessaires au sujet de ce que nous désirons mettre en place, ou peut-être faire un petit test auparavant !

J’avais des doutes également à propos de la taille des vidéos et je n’ai pas vérifié ! Heureusement que YouTube a édité et adopté la taille nécessaire automatiquement.

2. Marquons nos pointes faibles. Le défi, c’est un défi, il est fait pour surpasser nos limites. Mais parfois nous ne prenons pas en compte tous nos points faibles. Nous pensons que nous nous retrouverons en face d’une, voir au maximum deux difficultés, mais en réalité leur quantité peut être beaucoup plus élevée.

Par exemple, je savais que pour moi il ne serait pas si simple de trouver en période de stress et de fatigue, des sujets pour faire des vidéos. Pour cette raison, avant de commencer j’ai créé le planning des sujets et également j’ai réfléchi à peu près sur quoi je parlerai dans chacune d’entre elles. J’ai marqué tous les blocages possibles que nous pouvons rencontrer pendant le démarrage de notre activité. J’ai pu trouver les sujets grâce à un sondage et des commentaires laissés sur mon blog comme je l’ai déjà expliqué dans une de mes vidéos précédentes. Je vous laisse le lien en bas. Merci à tous ceux qui ont participé, ceci m’a aidé énormément ! Mais je n’ai pas pris en compte qu’après quelques jours enchaînés, en me couchant très tard et en me réveillant très tôt, il serait compliqué pour moi de me concentrer sur l’écriture des textes et sur leur correction. Il est possible que j’aurais mieux fait de les préparer également à l’avance.

3. Estimons bien nos capacités.

Ensuite, nos capacités physiologiques. Le stress et la fatigue arrivent, c’est évident quand nous faisons quelque chose de trop fastidieux, mais nous ne pensons pas qu’ils puissent avoir d’autres conséquences négatives comme par exemple : la diminution de la concentration et de la mémoire. Au début, il était compliqué d’apprendre les textes, mais plus je m’approchais de la fin de la séquence, plus ça devenait presque impossible. J’avais l’impression que ma tête était bouchée. Les phrases, leur sens, même après les multiples répétitions, ne tenaient plus dans ma mémoire. Pour m’en sortir, j’ai commencé à lire de plus en plus souvent. Après tout, je me suis dit que si les présidents lisent leur texte sur une feuille, pourquoi je ne pourrais pas me le permettre 🙂 !

Autre chose : il est également bien de prévoir à l’avance d’éliminer au maximum nos tâches quotidiennes et tout ce qui s’ajoute de plus à ce défi. Même si nous sommes bien organisés, notre défi en réalité peut nous prendre plus de temps que prévu et à ce moment, nous commençons à être submergés pas toutes les petites questions habituellement intégrées naturellement dans notre vie normale. Il n’est pas si simple à ce moment de trouver notre équilibre.

La prévision de tous ces petits détails à l’avance, peut soulager énormément notre défi et nous permet de nous concentrer d’avantage sur notre tâche principale.

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui, si vous aimez cette vidéo, merci de cliquer sur le bouton «J’aime». Si vous pensez que cette information peut aider quelqu’un d’autre pour préparer son défi, merci bien de la partager.

Je vous souhaite une excellente journée !

à bientôt

Comment démarrer sur Internet? Découvrez gratuitement 7 façons différentes dans ce Kit de démarrage !
  
Je respecte la loi Informatique et Libertés et je hais le spam! Votre adresse email ne sera jamais ni donnée, ni prêtée, ni louée à qui que ce soit !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge