Les autres sont mieux que moi ? Le défi : 12/30

Ce n’est pas possible de démarrer mon projet ! Il y a déjà d’autres personnes qui sont beaucoup mieux que moi !
Elles possèdent toutes les qualités nécessaires que je n’ai pas !

Elles sont plus professionnelles, plus intelligentes, plus charmantes, plus … et QUOI encore ?
La comparaison de nous-mêmes avec les autres, comment et pourquoi elle influence notre existence ?

Si il est compliqué pour vous de comprendre ma prononciation, voici la transcription de cette vidéo:

Il y en a d’autres qui sont mieux que moi

Le défi: 12/30

Bonjour, c’est Oxana du blog Info-business-en-ligne et cette fois je veux toucher un blocage qui un jour glisse dans l’esprit de tout le monde. Sauf si vous êtes un paon peut-être.

«Je ne pourrai jamais démarrer mon projet, il y a déjà d’autres personnes qui sont beaucoup mieux que moi. Plus professionnels, plus convaincants, plus amusants, plus intelligents»… et ho, nous pouvons aller vraiment loin dans nos fantasmes.

L’habitude de nous comparer avec les autres, est-elle vraiment intégrée dans notre cerveau ?

Au moment quand nous sommes nés, nos proches, nos parents, nos professeurs ont commencé à nous comparer avec les autres, parfois involontairement. Il y avait toujours quelqu’un qui nous faisait penser à nos défauts. En devenant adultes, nous gardons ce comportement de nous analyser nous-mêmes, souvent pas pour marquer notre propre progrès, mais pour ne pas être pire que les autres.

Le problème est qu’il y aura toujours quelqu’un mieux que nous. Ce n’est pas possible de devenir mieux que tout le monde il y aura toujours des personnes qui nous dépasseront dans les différentes qualités.

De plus, nous avons tendance à comparer nos pires lacunes avec les meilleures qualités des autres. Évidemment, ce ne peut pas être en notre faveur et souvent nous sommes vraiment découragés.

Chacun parmi nous est unique, pour cette raison, toutes les comparaisons sont insensées et injustes. Nos qualités, nos succès et nos talents nous appartiennent et correspondent à notre individualité qu’il n’est pas possible de recopier. Pour cette raison, il n’y a aucun sens dans la comparaison.

En nous mettant en parallèle avec autrui, nous ne gagnons rien, par contre nous perdons notre temps, notre certitude en nous-mêmes. De plus, la compétition est infinie. Aucun nouveau succès ne peut nous aider, il y aura toujours quelqu’un avec qui nous pouvons encore nous comparer et toujours pas en notre faveur. Elle n’ajoute pas de la valeur, du sens ou de la joie dans notre vie, mais nous empêche plutôt d’obtenir tout cela.

La meilleure façon d’arrêter de nous évaluer par apport aux autres c’est de nous concentrer sur nos propres succès, nos progressions. C’est-à-dire : comparons-nous depuis hier avec ce que nous sommes d’aujourd’hui, nos résultats, nos avancements.

Il y aura toujours quelqu’un de mieux que nous, plus intelligent, plus professionnel et ce n’est pas une raison pour douter de nous-mêmes, mais une stimulation pour prolonger de développer nos qualités. Même si nous savons qu’il n’existe pas de personnes parfaites, nous pouvons nous améliorer pour approcher de notre idéal. Le goût de la victoire c’est la victoire sur nous-mêmes par rapport à hier. Ce qui compte le plus, c’est la réussite à surmonter les obstacles que nous ne sommes pas arrivés à franchir auparavant. C’est exactement ça qui donne de la pêche et nous rend heureux. Mais pour cela, il faut agir et ne pas rester bloqué sur des comparaisons.

Le sportif ne pense pas : «pourquoi je ne suis pas champion, mais que dois-je faire pour en devenir un».

Fêtons nos succès. Si nous tenons dans notre tête nos bonnes qualités, nos succès, nos talents, nous pouvons les utiliser comme une motivation pour de nouvelles réussites.

Nous comparer avec les autres ce n’est pas trop intelligent, mais nous pouvons nous inspirer de leurs résultats et apprendre sur leur expérience. Vous sentez la différence ? Cherchons les personnes meilleures que nous et apprenons comment nous pouvons arriver à leur niveau.

Plus vite nous arrêtons d’être en compétition avec notre entourage, plus rapidement nous commençons à travailler ensemble pour améliorer notre monde. Le premier pas pour surmonter l’habitude de nous comparer c’est d’apprendre à apprécier le travail réalisé par d’autres.

Les plus grandes valeurs par exemple l’amour, la bonté sont invisibles de notre regard. Ce n’est pas possible de les mesurer ou de les comparer. Tentons plutôt d’aller vers ces trésors et de ne plus adresser de l’attention sur la définition du succès et des qualités imposées par la société.

Si vous aimez cette vidéo, merci de cliquer sur le bouton «J’aime» juste au bas de la page et de la partager s’il vous plaît, si vous pensez que cette information peut servir à quelqu’un d’autre.

Bon avancement dans vos projets et à demain.

Comment démarrer sur Internet? Découvrez gratuitement 7 façons différentes dans ce Kit de démarrage !
  
Je respecte la loi Informatique et Libertés et je hais le spam! Votre adresse email ne sera jamais ni donnée, ni prêtée, ni louée à qui que ce soit !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge