COMMENT MIEUX STRUCTURER NOS TEXTES

Aujourd’hui, sur Internet, la quantité de pages des textes est innombrable. Mais parmi ces pages, toutes ne sont pas confortables à la lecture. Comment pouvons nous rendre notre texte plus lisible grâce à une structure bien appropriée, voici le sujet de cet article.

Les structures de textes sont différentes : certaines sont perçues plus facilement que d’autres et avez-vous envie de savoir pourquoi ? Comment pouvons nous créer la structure d’un texte de manière à ce que celui-ci soit bien lisible et vraiment confortable pour nos lecteurs ?

Pour commencer, je vous propose de déterminer la désignation de cette expression :

LA STRUCTURE DE TEXTE

La structure de texte, c’est la forme de sa présentation, qui combine toutes ses parties en unité. Nous avons besoin de distinguer la structure externe de la structure interne.

La structure externe d’un texte : c’est la structure composée du dit texte. Elle consiste en :

  • Les titres
  • Les sous-titres
  • Les phrases
  • Les paragraphes
  • Les sections
  • Les chapitres
  • Les sous-chapitres
  • Les pages etc….

La structure interne d’un texte : c’est l’information présentée sous forme de phrases unies par le sens, l’objectif commun,  la fonction et le style général. La structure interne est déterminée par le sujet, le problème posé par l’auteur, les conditions de communication, le portrait imaginaire des lecteurs.

Les caractéristiques principales d’un texte bien structuré :

  • La finition.

La finition d’un texte, c’est sa complétude sémantique, laquelle se manifeste en déploiement complet de la conception (planifiée par l’auteur) et la possibilité de perception et de compréhension de ce texte autonome sans explications supplémentaires.

  • L’unité de style.

Le texte est écrit dans un style déterminé par l’auteur. Dans un style qu’il juge approprié pour mieux présenter l’information pour des lecteurs ciblés. Les exemples de styles : officiel, scientifique, journalistique, élémentaires.

  • La connexion.

Les phrases dans un texte sont situées dans une succession permettant de concevoir la logique de développement de l’idée proposée par l’auteur. La structure planifiée d’un texte, est exprimée grâce aux moyens lexiques et grammaticaux caractérisant également sa cohésion.

  • L’intégrité.

L’intégrité d’un texte s’exprime par son accomplissement, sa connectivité, l’unité de son style.

Pour mieux présenter un texte à nos lecteurs, nous devrons bien savoir choisir sa structure interne. Il en existe différentes variantes.

Voici des exemples de structures internes:

1. Logique. La structure cohérente.

Ce type de structure est approprié pour l’écriture de descriptions, de guides pratiques, d’articles etc.  La caractéristique principale d’un texte de ce type est que le sens de chaque paragraphe est lié directement ou obliquement avec le paragraphe précédant.  Cette structure de texte est très confortable pour les lecteurs et permet de trouver rapidement l’information nécessaire. Cette structure permet également de faciliter l’analyse de l’information proposée et d’en tirer la conclusion.

2. La structure pyramidale.

A la base de cette structure, est placé le principe de la pyramide renversée. Nous pouvons trouver cette structure dans la présentation des actualités. L’information principale est placée tout au début d’un article et les détails complémentaires sont ensuite à découvrir en lisant le reste du texte. Cette manière d’écrire est idéale pour des articles en ligne. Elle permet aux internautes de comprendre immédiatement si le texte présenté répond à leurs besoins. Si le visiteur est intéressé, il peut découvrir tous les détails ensuite et si il s’arrête à la moitié, ce n’est pas important car l’information principale a  déjà été reçue.

3. La structure commerciale.

Cette structure caractérise les textes de publicité et de vente de produits. Ses objectifs principaux sont la promotion, la proposition, la vente de produits ou services. La création de textes de ce type est adressée aux clients potentiels et conçue pour avoir de leur part une réaction positive : les questions à propos des produits, de la commande, de l’inscription, de l’acquisition etc.

La structure de ce texte est spécifique et pas toujours logique. L’objectif principal de ce texte est d’amener les clients potentiels à la réalisation d’une opération.

4. La structure des questions-réponses.

Ce type de structure d’un texte est plus approprié pour les interviews, mais également quand nous avons envie de répondre à nos lecteurs aux questions le plus souvent posées.  Cette structure est également utilisable pour expliquer un sujet par lequel nous avons besoin de réunir beaucoup de détails, que nous ne pouvons pas regrouper par catégories ou par sujets communs.

Cette structure est présentée sous la forme suivante : la question en sous-titre et la réponse comme texte de paragraphe.

5. La combinaison de structures.

Nous pouvons trouver dans les articles de blogs, de journaux, de certains livres cette manière d’écrire. Par exemple, au début l’auteur décrit précisément le problème à traiter dans l’article à suivre. Cette structure pyramidale permet de connaître les choses les plus importantes à propos du sujet. Mais ensuite, nous pouvons compléter et développer l’information sous la forme que nous souhaitons ! Nous pouvons utiliser les questions–réponses en regroupant toutes les questions sur le même sujet pouvant être utiles pour nos lecteurs. Nous pouvons intégrer la structure logique pour expliquer les avantages commerciaux d’une proposition. Nous pouvons également ajouter une interview avec un spécialiste, en forme de « questions – réponses » qui permettra de faire découvrir à nos lecteurs les aspects intéressants du sujet donné.

Nous devons être très vigilants en utilisant la structure combinée, sinon notre texte pourrait se transformer en présentation chaotique. Le mélange chaotique perturbe le lecteur et ne donne pas la possibilité de bien percevoir l’information.

Les détails importants de la structure externe 

Dans l’article précédant, j’ai partagé avec vous la structure externe permettant de mieux optimiser notre texte pour les moteurs de recherche, mais également pour rendre plus lisible nos textes aux yeux de nos lecteurs. Dans cet article, j’ai envie de partager avec vous des détails importants qui nous permettent de mieux comprendre la structure externe des paragraphes.

Nous scindons alors la partie principale du texte en paragraphes. Il vaut mieux marquer par des sous-titres, les paragraphes combinés par la même thématique. Ceci augmente la lisibilité et permet rapidement à nos lecteurs de trouver ce dont ils ont le plus besoin dans le cadre de notre sujet.

Une chose principale est que chaque paragraphe traite d’une idée bien définie ! C’est-à-dire avoir son propre sens, même si il est séparé du texte principal !

Il vaut mieux commencer un paragraphe par une phrase permettant de comprendre rapidement de quoi nous allons parler exactement. Nous avons en effet besoin de déterminer le sujet d’un paragraphe pour augmenter la compréhension.

Chaque paragraphe peut avoir sa propre structure.

Les paragraphes peuvent être présentés sous différentes  formes :

  • La liste de puces. Ceci est mieux approprié si nous énumérons plusieurs objets, solutions, variantes etc.
  • Le texte
  • Les phrases séparées.
  • Les citations
  • La question/la réponse
  • Les tableaux

 Il vaut mieux éviter les paragraphes trop longs, ils ne facilitent pas la compréhension du sens et de plus, ils ralentissent la lecture. Un paragraphe idéal fait environ 4-5 lignes.

Il vaut mieux également éviter des phrases trop longues. Elles dispersent l’attention des visiteurs.  (Moi, j’adorais avant écrire des phrases gigantesques ! Mais quand parfois je me suis perdu moi-même dans leur sens, j’ai commencé à me poser des questions   🙂  ). Les phrases courtes sont plus faciles à lire. Elles permettent aux internautes  de mieux suivre le sens du texte. Parfois, pour concentrer l’attention des visiteurs sur l’information la plus importante, nous pouvons surligner une phrase spécifique dans un paragraphe, la souligner, la changer sa couleur, la mettre en forme de citation, en gras etc.

Le design de la structure d’un texte

1. Aujourd’hui, il vaut mieux penser que notre texte posté en ligne est accessible sur plusieurs types d’appareils : les ordinateurs, les tablettes, les téléphones portables…Nous devrons penser à adapter au maximum le design de la structure de notre texte pour augmenter le confort des utilisateurs.

2. Nous devons éviter d’éditer des champs de texte trop larges. Il y a deux raisons importantes à ceci :

  • Les utilisateurs n’utilisant pas des écrans assez grands liront plus facilement nos publications, sans avoir à bouger le texte dans une fenêtre.
  • Les utilisateurs ayant des écrans larges n’auront pas à tourner la tête et à déplacer le regard sans arrêt du début d’une ligne jusqu’à sa fin.

3. N’essayons pas de créer un design de texte trop criant. Evitons les mélanges de couleurs différentes, les polices trop spécifiques, donnons la préférence à la simplicité et à la clarté ! Les polices de notre texte doivent être lisibles en priorité ! Une présentation trop criarde disperse l’attention des visiteurs et ne permet pas de bien se concentrer sur le sens du texte.

4. Utilisons des éléments de micro texte afin que les lecteurs puissent mieux s’orienter au sein de nos articles. Les éléments micro texte peuvent être présentés par des notes marquées par des petites étoiles *** qui renvoient les lecteurs à la recherche d’explications à un endroit précis (par exemple à la fin de notre article) pour ne pas couper la structure générale d’un texte. Nous pouvons placer le micro texte sous les images qui illustrent et reprennent le sens de base. Le micro texte peut être placé sur des boutons qui redirigent nos lecteurs pour obtenir une ou des informations supplémentaires etc.…

5. Pensons à utiliser des images qui permettront de divertir nos lecteurs d’un texte trop long, de mieux comprendre son sens, d’ajouter des couleurs au texte, de créer des associations. Les images permettent d’ajouter une note agréable à la lecture et également d’attirer l’attention.

6. Nous pouvons accentuer certains points de notre texte. Par exemple, mettre une phrase importante dans un cadre ou la présenter sous forme d’image gift (les phrases qui bougent, brillent, s’allument…),  l’aligner différemment par apport au corps du texte principal, lui allouer un fond de couleur spécifique etc.

Quand nous travaillons sur la structure de notre texte, nous devrons penser en priorité au confort des personnes qui le liront. Nous avons besoin de prendre en compte qu’une majorité des internautes cherche l’information qu’ils pourront consommer rapidement ! Le facteur de concentration de l’attention des lecteurs en ligne n’est pas très élevé. Les internautes surfent rapidement sur les différentes sources et nous devrons faire le maximum pour que  nos textes répondent à leurs demandes !

La bonne structure de notre texte a une grande importance. Elle est à la base du succès de notre article. Nous avons besoin de le bâtir en nous basant sur les objectifs principaux de notre article. Nos lecteurs ont besoin d’obtenir ce qu’ils cherchent et de recevoir le contenu sous la forme la plus accessible que possible !

Dès aujourd’hui, je vais tout mettre en œuvre pour améliorer la structure de mes textes et pour les rendre plus confortables pour vous !

Merci d’avoir lu cet article jusqu’à sa fin et j’espère qu’il vous donnera l’information dont vous pourrez vous servir pour mieux structurer vos textes !

A très bientôt

Oxana

Comment démarrer sur Internet? Découvrez gratuitement 7 façons différentes dans ce Kit de démarrage !
  
Je respecte la loi Informatique et Libertés et je hais le spam! Votre adresse email ne sera jamais ni donnée, ni prêtée, ni louée à qui que ce soit !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge