Je ne sais pas par où commencer ! Le défi: 10/30

Quand nous commençons, il nous semble que la route est trop compliquée, trop longue et que nous n’y arriverons jamais.
Quelles actions il vaut mieux choisir pour démarrer si notre temps est limité ?
Comment la routine peut nous aider ?

Si ma prononciation vous empêche de comprendre le message du texte, vous pouvez lire la transcription juste au bas :

Je ne sais pas par où commencer

Bonjour, c’est Oxana de blog Info-business-en-ligne et ça, c’est la dixième vidéo de la séquence: «La guerre contre mon propre perfectionnisme» ! La séquence est encore loin d’être finie, mais pour moi c’est déjà une énorme étape franchie ! Encore quelques années auparavant je ne pouvais pas du tout parler français et évidemment que je ne pensais pas de tout que je pourrais m’exprimer en vidéo !

C’est vraiment génial ! Quand nous commençons, il nous semble que la route est trop compliquée, trop longue et que nous n’y arriverons jamais. De plus, il y a toujours des personnes très gentilles autour de nous qui dissent : «Mais pourquoi tu as choisi le français, c’est très dur à apprendre prend espagnol, il est plus simple et tu arriveras plus vite au résultat». Elles savent encourager, n’est-ce pas ?

Il y a toujours les personnes qui savent mieux que nous ce dont nous avons besoin. Nous pouvons éviter cet obstacle à condition que nous écoutions attentivement nos envies et que nos objectifs soient bien définis. Mais même en sachant bien où est placé notre cible, il y a toujours plein des chemins différents pour arriver au nôtre but.

Même pour apprendre le français il y a des manières différentes, nous pouvons suivre des cours de langues, faire des exercices à la maison, lire des livres, écouter des enregistrements audio, regarder des films, communiquer avec des porteurs de langues, etc. Le choix est toujours énorme.

Par où commencer ?

Certaines personnes font plusieurs choix à la fois et elles sont submergées par les actions. Cette méthode peut être très productive et vraiment idéale si nous avons suffisamment de temps et si notre tête n’est pas prise par d’autres tâches quotidiennes. Mais si notre temps est limité il vaut mieux choisir un seul pas par jour et le traiter avec le maximum de concentration.

Il n’est pas obligé de commencer par l’étape la plus facile. Si l’action est nouvelle pour nous, de toute la façon, nous avons besoin de dépenser notre temps pour apprendre. Tentons de choisir plutôt celle qui nous approche au maximum de notre but. Il existe des actions productives, et des actions routinières. Les actions productives, pour moi, sont celles qui permettent d’obtenir plusieurs résultats en même temps. Je prends un exemple simple: Nous pouvons sortir notre chien et en même temps faire notre séance de sport. Exemple dans l’apprentissage de langue en faisant une vidéo, nous apprenons en même temps : des nouveaux mots, leur prononciation, la construction des phrases et également nous franchissons la barrière qui consiste à s’exprimer dans une langue étrangère, ce qui est souvent le plus compliqué. Bien sûr il vaut mieux avoir quelqu’un à nos côtés qui nous aide à corriger nos premières erreurs. D’ailleurs, comme savent les personnes qui suivent mon blog, j’apprenais à écrire en français en même temps quand j’ai commencé à créer ma boutique en ligne où il était nécessaire de faire des descriptions pour chaque article.

Alors tout d’abord il vaut mieux déterminer quelles actions nous permettent d’obtenir plus de résultats pour approcher vers nos objectifs. Et concentrer notre attention sur une parmi elles.

Il ne faut pas oublier non plus les actions de routine. À mon point de vue, elles servent pour diviser une énorme tâche importante en petites parcelles. Quand nous nous trouvons en face d’un problème qu’il n’est pas possible de résoudre d’un coup, souvent nous pouvons baisser les bras. Il a l’air tellement fastidieux que celui-ci peut nous décourager énormément. En le coupants en petits morceaux ou en «petits pas» que nous pouvons intégrer dans notre vie quotidienne, nous approcherons doucement vers sa résolution. Les petits pas ont tendance à moins nous choquer et permettent de détendre notre cerveau. Même s’il faut répéter la même action pendant plusieurs semaines, ceci devient moins ennuyeux quand nous le fixons tel un objectif quotidien. Et une petite astuce : si nous ne sommes pas habitués à la routine, fixons également un temps précis, pour cette action. Ceci nous permet de mettre par exemple la sonnerie d’un réveil et d’habituer ainsi notre cerveau qu’à ce moment de la journée, nous devons nous occuper de cette tâche.

Ces techniques, nous pouvons les utiliser évidement dans tous les domaines de notre vie pour résoudre différents types de problèmes.

Combiner les tâches pour être plus efficace, en diviser d’autres pour être moins stressé et éliminer en plus celles qui n’ont aucune importance dans nos projets.

Grâce à ces processus, nous pouvons approcher avec du temps, de nos objectifs, même vers ceux qui nous semblaient inaccessibles comme des montagnes !

Si vous aimez cette vidéo merci de cliquer sur j’aime et abonnez-vous sur ma chaîne si vous désirez suivre la séquence : «La guerre contre mon propre perfectionnisme».

Je vous souhaite une très belle journée

à bientôt

Comment démarrer sur Internet? Découvrez gratuitement 7 façons différentes dans ce Kit de démarrage !
  
Je respecte la loi Informatique et Libertés et je hais le spam! Votre adresse email ne sera jamais ni donnée, ni prêtée, ni louée à qui que ce soit !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge