LE LIBRE CHOIX EST UNE ILLUSION …

Êtes-vous sûr d’avoir un choix ?

Découvrez dans cette vidéo pourquoi ce n’est pas vraiment la vérité !

Sur quoi est basée notre illusion du libre choix ?

Comment sommes-nous influencés par les différentes stratégies de marketing sur Internet ?

Quel impact ont des médias et d’internet sur notre personnalité ?

Libre choix est une illusion

 

Si il est compliqué pour vous de comprendre ma prononciation, voici la transcription de cette vidéo :

L’illusion du libre choix

Les monnaies principales dans le monde de l’Internet sont des informations. Plus elles sont intéressantes, captivantes, fidélisantes et surtout populaires, plus elles rassemblent de personnes autour d’elles. Plus l’attention est dirigée vers ces informations, plus elles permettent de gagner de l’argent. Les médias modernes ont deux tâches principales à assumer pour générer leur chiffre d’affaires : produire plus de contenu et le vendre en plus grande quantité que possible.

Comme on peut créer du contenu sans limites, la concurrence dans ce milieu est considérable. En tapant des mots-clés dans les moteurs de recherches, nous apercevrons des milliers de résultats. Notre illusion de choix se construit sur cette grande quantité d’informations. En fait en réalité, très peu parmi nous vont plus loin que les premières pages de résultats proposés par les moteurs de recherche. Comme vous le savez, les cinq premiers liens proposés sont ceux sur lesquels les internautes « cliquent » le plus. Les statistiques montrent une chute considérable du nombre de « cliques » sur les autres liens, placés plus bas.

En fait, oui, nous avons le choix, mais nous cliquons automatiquement sur les informations les plus accessibles. Et même si parfois nous sommes beaucoup déçus par le contenu, nous continuons encore et encore. Nous pensons mécaniquement que l’information placée au Top des résultats est la meilleure. Ce qui n’est pas toujours le cas. Un placement en haut de la première page est souvent le résultat d’un bon travail de référencement et les différentes stratégies de marketing sur Internet.

En choisissant cette information presque involontairement, nous sommes dirigés comme des milliers d’autres moutons (pardon d’utilisateurs) vers la page «choisie».

La deuxième stratégie utilisée aujourd’hui est la recommandation forcée : c’est une proposition active adressée à l’utilisateur, de contenu ressemblant à celui déjà choisi par lui auparavant. Aujourd’hui, les informations à notre sujet, nos recherches, nos achats, nos intérêts sont collectées sur Internet. À la base de ces informations, nous recevrons d’autres suggestions avec des propositions similaires, ou appropriées. En résultat, nous regardons comme tout le monde à peu près la même chose ! Tout au début, nous avons choisi l’information placée au Top de moteurs de recherches. Ensuite en se basant sur «notre propre choix» des offres pouvant également nous intéresser sont suggérées à nous et aux autres, en utilisant le même schéma.

C’est-à-dire, exactement la même chose, comme pour des milliers d’utilisateurs !

Avec toute la richesse de choix, il n’y a pas d’autre alternative !

Cette approche nous permet de rester dans la tendance, de consommer la même chose que les autres, de ne pas nous sentir socialement différents, ni d’être rejetés par la société. Ceci nous transforme avec le temps en masse homogène, sans grandes différences individuelles et culturelles.

L’influence des médias de masse y compris Internet impacte énormément notre vie, crée l’illusion de la formation de notre propre opinion, l’illusion de la liberté de choix. En réalité, elle nous enferme dans les cadres «standards» «souhaitables» et «confortables». En consommant l’information comme tout le monde, nous devenons juste une petite pièce dans le grand système général.

Pourquoi, malgré cette standardisation «involontaire» et souvent «inconsciente », une grande partie d’entre nous se positionne en dehors du système ?

Pourquoi pensent-elles qu’elles sont différentes des autres ?

La vie dans le système c’est la vie sous pression et sous contrôle permanent. Il faut se tenir dans la cadre, correspondre aux standards pour être accepté par les autres petites pièces du système. Le travail est très compliqué, mais accessible. Le problème est comme toute routine, tous cadres, ce fait réprime notre psyché.

Quand la personnalité se soumet complètement aux réglés extérieurs, elle se détruit. Notre envie inconsciente de sortir du système est un mécanisme de protection qui se met en marche pour opposer notre personnalité aux choses conventionnelles. C’est une envie de quelque chose de «vrai», personnelle, unique. C’est la manière de prouver à nous-mêmes que nous existons encore et que nous avons notre «propre» opinion. Pourquoi ai-je mis le mot «propre» entre guillemets ? Parce que souvent en sortant d’un système nous commençons à en défendre un autre, opposé et ses intérêts, formés sous l’influence d’autres sources médiatiques.

L’illusion de libre choix dans toute sa splendeur ! Qu’en pensez-vous ?

Si vous aimez cette vidéo, merci de cliquer sur le bouton «J’aime » au bas de la page, si vous pensez que cette information pourra être utile à quelqu’un d’autre, merci de la partager !

Et dites-moi dans les commentaires s’il vous plaît ce que vous pensez sur ce sujet !

À très bientôt

Partager l'article avec les amis : )

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.