VAINCRE MES MONSTRES OU LES LIBÉRER ?

Retourne-toi … Tu entends ? Ils se rapprochent. Le cercle se rétrécit … tu entends les craquements sous leurs pieds et leur essoufflement. Tu ressens leurs odeurs fétides … tu ne peux plus t’enfuir … trop tard … Des monstres t’entourent …Tu peux crier, appeler à l’aide …   mais tu devrais savoir, c’est déjà intitulé ! Personne ne t’entendra. Car …  il ne reste plus que toi et eux … Tu te noies dans le noir, la panique te serre la gorge. Les genoux tremblent … Il n’y a plus de sortie !

Il te reste que …

s’asseoir par terre et réfléchir !

Ouais, ton imagination t’a encore joué une cruelle blague.

Mais vraiment, tu n’es pas fatigué d’écouter ta voix intérieure qui te raconte que des bêtises ? Tu crois vraiment que tu es entouré que par des monstres ?

Que parmi les plusieurs milliards de créatures humanoïdes sur Terre ne reste plus d’une personne normale ?

Yep. Tu as raison. La vie est foutue …     Rends-toi …

Tout simplement, LAISSE. LES. TE. BOUFFER !

Permets à tes peurs de gouverner ta vie …

Tu leur as déjà permis d’être plus forts que toi et de subjuguer ta façon de pensée à ton entourage, à leurs fausses conclusions …  sans que tu te rendre compte … quelle est ta prochaine étape ? Restes-tu à te combattre du côté de leurs fausses idées, leurs délires, en pensant que ce sont les tiennes ? Le pauvre …  quand l’esprit est couvert de brouillard c’est vrai il est difficile à réfléchir …

Mais essaye encore, je suis sûre que tu peux arriver !

«Les règles de game peuvent parfois être modifiées …   be ready » 😉

On commence par un exercice simple pour retirer ce crap de ton crâne…

Mais tout d’abord, je veux te raconter pourquoi ta réalité est complètement fausse !

De l’autre côté du miroir…

Regarde autour de toi …   dis-moi, que vois-tu ? Crise économique, politiciens qui font que la merde, problèmes environnementaux, maladies, catastrophes, vices et faiblesses humaines ? Penses-tu vraiment à évoquer quelque chose de nouveau au cours des derniers siècles ? Ah oui, c’est vrai, le réchauffement climatique !

Une petite cerise sur le gâteau qui va bientôt exploser dans notre pleine gueule. C’est vrai, le navire a commencé à couler, mais arrête de te comporter comme un rat ! Réfléchis et cesse de tout critiquer s’il te plaît… La critique ne t’aidera pas à construire ton radeau. Elle ne prendra que ton temps, afin d’éviter toutes les actions.

Je t’ouvre un secret, depuis des milliers années, l’humanité vit dans un monde de monstres. Rien n’a changé !

Nous avons juste obtenu en plus chez soi des machines à café et de l’eau chaude du robinet, à tout cas, une grande partie d’entre nous. Mais tout cela n’est qu’une illusion qui peut disparaître demain … rien ne dure éternellement, même l’amour … notre monde peut disparaître d’une minute à l’autre, il en reste très peu de temps. Alors, réponds-moi … pourquoi as-tu si peur de vivre ?

Pourquoi gaspille-tu les dernières minutes, heures, années de ta vie à imaginer tous ces monstres ? Non, je ne t’exhorte pas à les ignorer en portant des lunettes roses …

Il est bien de prendre conscience, nous vivons dans leur monde.

Mais au premier lieu, apprends à être en paix avec toi-même, à contrôler tes pensées, même en plein milieu de ce chaos. Tu veux une arme magique qui puisse t’aider ? C’est simple, tu l’as déjà, c’est la RESPIRATION PROFONDE. Il faut juste apprendre à bien utiliser.

Mais avant, retournons ensemble à notre monde de monstres.

Pourquoi ta réalité est-elle fausse ?

Pourquoi n’y a-t-il pas une seconde de répit, de paix dans ton monde ? Pourquoi d’ autres personnes vivant dans le même monde que toi observent une réalité différente ? La clé du bonheur et de la tranquillité est ce sur quoi tu concentres ton attention. Chaque minute tu as un choix : positivité ou négativité, hostilité ou amitié. Mais pour bien faire ce choix, tu dois quand même livrer une bataille importante ! Tu dois vaincre le monstre principal, le vaincre ou en faire ton meilleur allié.

Maintenant, je vais te révéler le secret, le plus horrible secret de ton univers. Yep. Tu peux déjà commencer à respirer profondément. Inspire lentement… Expire…Inspire… Expire… encore une fois … Inspire… Expire… est-ce que tu es prêt ?

Le monstre le plus horrible de ton univers vit à l’intérieur de toi… C’est lui qui gère tes peurs, tes doutes, tes faiblesses. C’est lui qui dirige tes comportements… C’est lui qui ne te permet pas d’être heureux. C’est à cause de lui que tu es en train d’enfoiré ta vie.

Allez, je vais te le présenter …

Souviens-toi : Quand tu étais petit, tu as fait quelque chose de stupide et les gens autour ont commencé à se moquer de toi …   te rappelles-tu ? C’est ainsi que sont apparus tes premiers complexes, la coquille de ton monstre. Maintenant, tu te souviens que tu as fait quelque chose de mauvais ? Tu as été puni, c’est à ce moment-là en toi une cage est commencé de se construire pour lui. Et ta première fois quand tu as perdu une bataille et que tu t’es ressenti d’impuissance ? C’est là quand ton monstre alors a reçu le pouvoir !

Ton environnement a ressenti son apparition et le nourrit en permanence de moqueries, de harcèlements, etc … Et toi, tu y as cru et renforcé les barreaux de la cage en tentant de cacher tes faiblesses, tes sentiments, tes mauvais côtés de ton entourage. J’étais aussi naïve que toi à l’époque et j’ai caché mon monstre intérieur, jusqu’au moment où j’ai compris qu’il pouvait se battre à mes cotes. Que grâce à lui je peux devenir beaucoup plus forte …

Voyons ensemble ce que tu caches à l’intérieur de toi ???

Notre entourage nous apprend à obéir à leurs règles. Si nous ne le faisons pas, si nous tentons d’être différents, il nous rejet. L’indifférence est l’un de ses fouets. En essayant de rentrer dans les cadres de notre société, nous acceptons leurs règles, leurs convictions et avec le temps nous commençons à nous convaincre que cela vient de nous-mêmes. Nous sommes pris au piège du brouillard sans nous en rendre compte.

Nous commençons à croire que nous sommes sur la bonne voie et nous commençons à rejeter notre «mauvaise partie de nous-mêmes», notre monstre qui ne correspond pas aux règles, qui n’est pas «suffisamment bon» pour être accepté et apprécié inconditionnellement. Notre pauvre monstre en se planquant au plus profond de nous s’ennuie et commence à créer des problèmes : dépressions nerveuses, mauvaises décisions, troubles de comportement, fausse interprétation de notre réalité, etc.

Il tire les ficelles de nos peurs, de nos doutes, de nos complexes, sans nous mettre au courant. Il influence notre comportement et il nous bloque sur le chemin vers nos objectifs. Il nous empêche de concentrer notre attention sur ce qui compte vraiment pour nous, nous-mêmes et notre vie. Et nous, en ayant peur de le libérer et de le présenter à notre entourage, nous ne faisons qu’aggraver nos problèmes.

Alors, comment sortir de ce piège infini ?

Pour commencer, il est important de faire connaissance avec ton monstre intérieur, d’accepter son existence ! Et je t’assure c’est amusant !

Lorsque ton entourage, la société tente d’étouffer ta personnalité, cela se produit par degrés, imperceptiblement et après un certain temps nous ne comprendrons plus ce qui se passe avec nous. Car, en cachant le «mauvais côté de notre individualité» nous bloquons souvent et également l’accès à nos tentations profondes, à nos rêves.

L’une des possibilités de faire ressortir ton monstre est de briser les chaînes de la civilisation.

Crois-moi. Quand tu grimpes au milieu de la nuit sans lanterne, le long d’un sentier de montagne, d’un côté duquel se trouve un abîme, toutes tes manières humaines disparaissent, en laissant place à des instincts. À ces moments tu ne penses pas à la façon dont tu es habillé, ni comment tu te comportes, ni de ton apparence. Tous tes sens sont occupés de la détection du danger dans le monde qui t’entoure.

Dans ces moments, ton monstre intérieur obtient enfin une liberté absolue. Les frontières sociales stupides ne le retiennent plus. Il n’y a personne autour pour qu’il se cache derrière tes complexes. Il peut respirer, il est là pour te protéger. Ta mauvaise part de toi que tu as si soigneusement cachée s’éclate. Personne autour pour pointer du doigt et te signaler tes erreurs. La responsabilité totale de ta vie est sur tes épaules. Un mauvais choix, un danger imprévu et tout es foutu.

Cette personnalité qui éclate en toi, sans être plus contrainte par les normes sociales, que tu as tellement l’habitude de cacher est une partie importante de toi que tu as tendance à étouffer. Quand tu rentres chez toi, tu n’es plus le même. Une expérience comme celle-ci te transformera pour toujours.

Tout ce qui était rejeté en toi pendant des années prend enfin son pouvoir et la paix intérieure apparaît. Tu ne te soucies plus de ce qu’ils penseront de toi.

Ton énergie se transforme également et ton entourage le ressent. Ils vont sursauter encore longtemps lorsque tu t’apparais soudainement à côté d’eux, sans comprendre pourquoi. Tout commence à se passer à un autre niveau, imperceptible…

P.S.  Je ne vous recommande pas de vivre la même expérience que moi, tout simplement parce que cela peut être très dangereux si vous n’êtes pas prêt.

Je me suis habitué depuis mon enfance à traverser la forêt pendant la nuit sans lumière et même avec ça je ne suis jamais certain d’arriver. Dans une telle situation, il est compliqué de gérer des imprévues.

Mais, chacun peut trouver quelque chose de plus sécurisant pour soi : comme par exemple, des carrousels extrêmes dans les parcs d’attractions ou l’accrobranche ou, encore, la saute de parachute, si vous en avez le courage.

Vous avez besoin de quelque chose qui balayera vos barrières bâties et libéra votre instinct de survie. Quelque chose, qui vous permet de libérer votre monstre intérieur afin qu’il devienne votre allié.

Vous n’êtes pas celui qu’il vous semble.

Il est temps de devenir soi-même…

Cet article participe à un événement interblogueurs organisé par HunterXYZ, l’auteur d’un excellent blog où vous pouvez chasser vos monstres. Si vous voulez en savoir plus, voici l’un de mes articles préférés : Le Sauveur & L’égoïste [Le Monstre en nous]

Partager l'article avec les amis : )
Mylène

Bonjour Oxana,
Comme tu le dis, les monstres sont en nous.
Il n’est pas facile de leur tordre le coup mais c’est possible.
Par des techniques de développement personnel comme la méditation, le yoga, la lecture (le pouvoir du moment présent).
Au fur et à mesure on apprend à leur couper l’herbe sous les pieds mais pour ça il faut reconnaître leur existence et se connecter à ses émotions.

Merci pour cet article.
PS : moi aussi j’aime beaucoup le blog https://chasser-le-monstre.com/. Il est vraiment top !

Oxana P

Bonjour Mylène
Merci pour ton commentaire, 🙂
Tu as bien raison, la méditation nous permet de nettoyer et de contrôler nos pensées,
le yoga à maîtriser et à relaxer notre corps et la lecture ouvrir notre esprit et élargir nos frontières,
mais tout cela ne suffit pas pour passer à l’étape suivante.
Je pense que c’est pour cette raison, que les différentes pratiques pour dépasser ses limites
comme marcher sur le feu, baigner dans un l’eau glacée, etc. sont devenues si populaires…

Caroline

Salut Oxana,
Tout d’abord super article ! haletant qui plus est 😉
Ensuite, si j’ai bien compris, l’idée est de se confronter à un danger pour libérer son monstre ? c’est en fait, une façon de remettre en perspective ce que l’on vit, c’est bien ça?
Étant sans doute (euh, non, c’est sûr du coup!) trop trouillarde, je proposerai d’autres alternatives et dirai que c’est aussi possible en allant se confronter à des challenges “plus grand que soi” … tu peux aussi assister à un enterrement de quelqu’un que tu connais, ça te montre que la vie, à un moment donné, elle s’arrête et que tu ne sais pas quand ça sera… à ce moment-là, tous tes petits et grands monstres fondent comme la neige au soleil et il ne reste que ce qui est vraiment important. Pour moi, la seule chose qui fasse défaut, c’est la mémoire… car tu vis ces moments (parfois ce sont juste des instants) de prise de conscience où c’est LA VIE qui t’envahit et pourtant, avec le temps, l’oubli reprend la place…
Il faut des articles comme le tien pour se remémorer ça…
Merci, mes monstres ont disparu 🙂

Oxana P

Salut Caro et merci pour ton «petit» commentaire ☺️
Je me suis réveillée ce matin, j’ai lu ton commentaire, j’ai relu mon article et je me suis assuré
une fois de plus que je suis un génie
Là, il est 10 h de matin, je suis dans un extrême de mes limites pour me réveiller si tôt et de rester adéquate, dont pas le bon moment pour la modestie 😀
J’ai encore réussi à tourner un article que chacun comprendra à sa propre manière et c’est amusant,
ça va laisser place à l’imagination… des multiples facettes de la perception humaine…

«P.S. Je ne vous recommande pas de vivre la même expérience que moi, tout simplement parce que cela peut être très dangereux si vous n’êtes pas prêt » … «chacun peut trouver quelque chose de plus sécurisant pour soi….»
Donc, non. Je ne propose surtout pas d’être confronté à un réel danger :
!!! Le risque doit rester contrôlable et mesurable, compte tenu des capacités de chacun !!!
Parfois, il suffit juste de se déplacer dans une autre réalité.
Pour certaines personnes «civilisées » le bord de leurs possibilités viendra en passante une simple nuit dans la vraie campagne, en partageant leur chambre avec les moustiques et les araignées.
Je t’assure ils perdent le contrôle de leur apparence humaine
Court-circuit dans leur le cerveau…. Oh, oui, c’était trop risqué pour eux…. RIP…

Pour d’autres, un bon exemple reste la panique de coronavirus qui a balayé certaines barrières humaines, lorsque les gens sont disputés pour le dernier pack de papiers toilettes dans les grandes surfaces.
Et ce n’était pas encore l’apocalypse.
Juste un danger exagère. Il n’a pas encore été prouvé scientifiquement qu’un humain ne pourrait pas survivre sans papier de toilette. Et pourtant… ça a marché pour certains 😀
Un enterrement de quelqu’un, est un exemple intéressant, mais j’ai bien peur que ça puisse donner un effet complètement inversé et provoquer une profonde dépression, surtout si nous développons le complexe de culpabilité d’un survivant…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.